vendredi 26 juin 2009

Evolution d'un marcheur quadriparétique sur 4 ans

14 ans découverte de la course: La force est mesurée par rapport au poids ( en marron ci dessous à gauche). La progression de la croissance est mesurée sur plusieurs segments du corps (histogrammes jaunes). http://neurokinesitherapie.blogspot.com/2008/06/amplitudes-articulaires.htmlarticulaires.htmlarticulaires.htmlsitherapie.blogspot.com/2008/06/amplitudes-articulaires.html) Chaque année, les progrès segmentaires sont de 1 à 2% (en jaune). Les gain de positions (en noir) sont également de 1 à 2 % par an soit un gain de 5 à 10 positions par an sur un total de 505). Le gain de marche (en bleu) est le plus spectaculaire puisqu'il est passé de 750 m en 12' à plus d'un km soit 5 km/h (allure d'un piéton).  
Cette marche est digitigrade mais l'enfant en charge unipodale a une flexion dorsale de 25° sur chaque pied. C'est le cas typique où le kiné choisit de ne pas faire opérer car la rétraction est active. Allonger le muscle pour "poser" le pied à plat, ne donnera pas une marche "normale". Celà risque au contraire de l'empécher de courir.

Pendant la croissance d'un IMC, si l'on n'objective pas ces progrès minimes par une mesure précise, il risque de s'installer une sorte de train train préjudiciable au gain possible.

 On remarque que le Gross Motor a stagné de 11 à 13 ans alors que le Pos et le Seg continuaient de marquer l'évolution.
Ce qui montre bien qu'il est nécessaire d'avoir un répertoire exhaustifs de sous tâches afin de pouvoir mesurer la moindre évolution.

Aucun commentaire:

Détails Principes de la Rééducation Seg Pos Marche

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.